Accueil des Prétoriens

Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Drazhar le Sam 1 Nov - 17:31

[hrp]

Spirith et Hoplite, acceptés tous les deux. Dsl de pas faire de RP, pas trop le temps là tout de suite...

Hoplite il serait sain de faire un vrai profil^^

[/hrp]

_________________
Drazhar Sinalondë, Juge de l'Air, Chancelier du HCL.
avatar
Drazhar
Chancelier

Messages : 85
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 29
Localisation : Sur Pangéa!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Spirith Abyssius le Ven 31 Oct - 23:49

Des murs, des murs et encore des murs. C’était pires que labyrinthe. Il croisait des gens, mais il faisait mine de savoir où il se rendait. Son orgueil était surdimensionné. Qui pouvait avoir bien eu l’idée de cacher le HCL à se point? Il était quasiment certain d’avoir fait la majorité des lieux et pourtant… Il était certain de ne pas l’avoir vu. Il maudissait intérieurement les concepteurs… S’il voulait qu’on s’y perdre, c’était bien réussi pensa-t-il.

Écœuré de tourné en rond, Spirith, s’arrêta, se décidant enfin à demander de l’information. Son orgueil y prenait un coup. Il se dirigea vers un homme qui semblait assez habitué au lieu. Juste avant d’ouvrir la bouche, il vit qu’il était au bon endroit. Dire qu’il était passé devant des dizaines de fois…

Il se décapuchonna et demanda à l’employer :

Ce serait pour postuler au poste de Prétorien.

Il tenait à la main un exemplaire du texte du Juge Drazhar. Il était clair qu’il n’avait pas de rendez-vous, mais il avait fait tout le chemin jusqu’ici. Ce qui était déjà un exploit.

Spirith Abyssius

Messages : 1
Date d'inscription : 22/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Hoplite le Jeu 23 Oct - 14:33

Ce jour-là, c'était au tour d'un nain des forêts de se perdre dans ce formidable dédale d'escaliers et de couloirs. Il pestait allègrement à chaque fois qu'il avait l'impression de revenir sur ses pas, mais n'avait manifestement pas l'intention de renoncer. Des minutes, puis des heures s'écoulèrent sans que ce nain trouvât ce qu'il cherchait. Lorsque la nuit tomba, il cherchait toujours, pour finalement s'arrêter quelques instants dans une cour à ciel ouvert, où il grommela à lui-même:

Pfff... je le retiens, celui qui a conçu cet endroit! c'est une épreuve d'admission ou quoi? Quand je pense que je me suis précipité ici dès que ce maudit gamin d'elfe sylvain m'a envoyé son message... ah oui, le message! Il disait quoi, déjà?

*Il pose son encombrant paquetage, et en extrait un parchemin froissé, qu'il lit à demi-voix*

Salut Hoplite, vieux râleur,
J'ai transmis ton message au chancelier Drazhar, en y ajoutant les formes exigées par les règles de la politesse et de la bienséance. Mais comme je ne peux pas tout faire à ta place, le mieux serait que tu ailles toi-même au siège du Haut Conseil de la Loi poser ta candidature pour devenir Prétorien. Je sais que le sens de la justice est inné chez toi, tu conviendras probablement au poste si tu fais l'effort de n'émettre que des paroles sensées et présentables Wink
Vois-tu, au fond, j'ai toujours su que le fait que Dearmadach t'ait sauvé la vie une fois dans ta jeunesse allait avoir une influence sur ton avenir. t'as plus qu'à lui faire honneur, Hoplite... laisse parler tes convictions en oubliant le langage "taverne", et ça ira!
Bon courage

Deug


mpf... il va bien, lui, c'est naturel chez lui de parler comme s'il avait une assemblée en face de lui! Et puis... faudrait d'abord que je trouve mon chemin dans ce stupide endroit!!

Totalement plongé dans son monologue légèrement teinté d'énervement, Hoplite ne réalisa pas que derrière lui, une porte venait de s'ouvrir et qu'un bonhomme apparemment d'humeur discutable venait d'en sortir.

Dis donc, le nain! c'est pas une taverne ici! c'est le siège du Haut Conseil de la Loi! si tu veux râler, il y a des tavernes pour ça!

Hein? ah oui bien sûr, désolé, j'me suis un peu laissé emporter...

ouais ben la prochaine fois, laisse les autres dormir, merci!

Hélà, un instant! vous avez bien dit que c'est le siège du HCL ici? génial, c'est pile l'endroit que je cherchais!

à vous voir je dirais que ça fait un moment que vous cherchez... il y a des indications un peu partout, vous savez? bon, vous êtes venu jusqu'ici pour déposer plainte?

Ah non, pas vraiment... En fait j'ai appris par un copain que le HCL recherchait des volontaires pour le poste de Prétorien, et... enfin voilà, je suis là pour ça.

Je suppose que vous avez reçu un courrier officiel, ou quelque chose du genre?

Ah non, désolé, je suis un "presque anonyme" sylvain qui vient tout bêtement poser sa candidature pour faire partie de la Garde Prétorienne, et tout ce qui peut jouer en ma faveur, c'est que le copain qui m'a suggéré de venir ici s'appelle Deug, et qu'il a parlé de moi au chancelier Drazhar... et pour le reste, je peux donner tous les renseignements nécessaires, il y a pas de soucis de ce côté-là...

Donc vous n'avez pas rendez-vous.

Tout juste. Est-ce que ça risque de poser problème?

*attrape son paquetage et se le remet sur les épaules*

Bon, je vais voir si quelqu'un accepte de vous recevoir...

Hoplite
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Drazhar le Dim 24 Aoû - 20:50

Le cerveau de Drazhar tourna et retourna cette dernière phrase. Seize ans. Si jeune et déjà au service de son peuple. Il se reprit, sentant qu'il devait donné un air un peu trop étonné à la nouvelle venue au HCL.

"Je ne doute pas que vous ferez du mieux que vous pouvez. Les jeunes ont tendance à m'épater ces temps si. Enfin, je ne suis pas si vieux non plus. Bref, j'espère que cette charge ne vous pésera pas trop, car vous avez sans doute envie de faire autre chose, à votre âge."

Sentant qu'il abordé un sujet que seule Earanëa pouvait maîtriser, car elle avait l'âge dont ils parlaient, Drazhar fut ravi de voir l'escalier qui menait à l'étage de Prétoriens. Il fit un geste à Earanëa.

"Après vous, Earanëa. Une fois en haut nous n'aurons plus qu'un porte à franchir."

[HRP]RDV dans la salle des prétoriens pour la suite, si tu le veux bien[/HRP]

_________________
Drazhar Sinalondë, Juge de l'Air, Chancelier du HCL.
avatar
Drazhar
Chancelier

Messages : 85
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 29
Localisation : Sur Pangéa!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Earanëa le Sam 16 Aoû - 18:11



Le Chancelier avait beau faire preuve d'une agréable amabilité et d'une courtoisie à toute épreuve, elle n'en était pas moins mal à l'aise. Elle passa en coupant nerveusement sa respiration, le seuil de la porte et s'avança aussi discrètement mais ce ne semblait pas être de la volonté du tissu léger qui lui servait de tenue et qui s'agitait à chaque pas qu'elle faisait. Elle regarda autours d'elle, cherchant un détail qui aurait pu satisfaire sa curiosité, tout en lui permettant d"éviter le regard gênant du Chancelier. Mais en même temps, elle arrivait difficilement à s'en détourner. Lorsque le porte fut refermée, elle sursauta légèrement et marqua un temps de recul, évitant par la même de se trouver trop prêt du Chancelier, car mine de rien, on ne sait jamais...

Elle acquiesça d'un signe de tete silencieux à chacun de ses propos sur les appelations diverses et variées de grandes personnalités pangeennes - pures bien sûre, un impur mais avec un titre bien pompeux restant avec tout et principalement un impur. Elle comprenait tout à fait les règles de bienséance qui devaient prévaloir, mais à son égard, les plus simples seraient le mieux.

Je préfère Earanëa...ou Ea... ça ne me dérange pas...

Avait il entendu? Elle se le demandait mais elle continuait de le suivre dans son monologue auquel il mit brusquement fin, mais elle osa toute de même quelques mots.
Il ne s'agit ni du Vénérable et Lumineux Faelug, ni du peuple qui m'ont nommée... Mais Arh... Haem, le Meniarc Arhiman... Il m'a en effet dit qu'il vous avait écrit... J'ai aussi reçu un courrier du Juge Guersel...

Finalement, elle se tut et se détourna du Chancelier, faisant mine d'une indifférence non pas outrageuse, mais respectueuse, estimant qu'elle n'avait pas à s'intéresser à ce qui ne la regardait pas. Elle attendit donc qu'il eu finit et allant pour lui poser une question, il ne lui en laissa pas le temps qu'un fin sourcil chatain se haussa. Jeune...
Jeune...? Je viens tout de même d'avoir mes seize ans... dit elle sur un ton reflétant le fait qu'elle s'était un peu vexée. Je ne suis pas si jeune et quand bien même je l'étais, cela ne m'empêchera pas de tout faire pour me rendre utile.
avatar
Earanëa

Messages : 4
Date d'inscription : 11/08/2008
Localisation : Ici, sûrement, ou peut-être ailleurs. Qui peut savoir?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Drazhar le Sam 16 Aoû - 0:43

Drazhar continua à la regarder tandis qu'elle bredouillait quelques mots pour se présenter. Il remarqua qu'elle était jeune. Ce qui lui fit penser à une certaine Eolime avec laquelle il avait pris l'habitude de faire des échanges epistolaires. Eolime, qui selon les dernières nouvelles, avait atteint sa seizième année dernièrement. Détournant le regard, il croisa celui du préposé qui avait incliné la tête pour mieux entendre l'échange qui devait se dérouler devant lui. Remarquant les yeux gris du Chancelier plongé dans les siens, il se rassit convenablement et fit mine de se replonger dans son travail, relevant discrétement la tête de temps en temps.

Drazhar se retourna pour tenir la porte et invita Earanëa d'un geste de la main, accompagné de ce sourire si amicale.


"Gente Demoiselle, sortons. Nous discuterons tout en marchant, ce sera mieux pour tout le monde."

C'était le genre de phrase prononcée par le genre de personne à laquelle on ne pouvait répondre que par l'affirmative, d'un simple hochement de tête à un "Oui, Monsieur le Chancelier".

Une fois tous deux sortis, Drazhar pris la peine de refermer correctement la porte, qu'elle ne souvre pas par "inadvertence".


"Je vous ai peut-être effrayé par ma façon de vous appeler tout à l'heure, ma Demoiselle. Mais que voulez-vous, si devant nos employé nous ne faisons pas preuve d'une certaine tenue, la hiérarchie n'a plus d'interêt. A cause de mon titre, beaucoup me parle avec une sorte de respect craintif, ce qui ne me plait pas trop. Le problème c'est que s'il y a trop de familiarité, d'autres peuvent penser pouvoir m'utiliser "parce qu'on est ami" ou d'autres choses encore."

Tout en marchant son regard se posa sur elle.

"Entre Juges, nous avons tendance à mettre le titre devant nos noms lors de nos relations professionelles. Juge Casto ci, Juge Lou cela,... avec les Juges suppléant, ce sera comme vous le souhaitez. Juge Suppléante, Suppléante, Demoiselle Essyltian, ou juste Earanëa. Vous me le direz. Quant à moi, ce sera Chancelier tout simplement. Pas de Messire Chancelier. Chancelier Drazhar à la limite... Alors, qui vous a nommé ? Marduk, un Méniarc, le peuple ? Je me rappelle que c'est Arhiman qui m'a écrit. Pardon, le Méniarc Arhiman. Et puis vous... excusez-moi."

Le Juge s'arrêta brusquement et sortit un mouchoir d'une de ses manches. Il éternua plusieurs fois d'une vilaine toux qui semblait provenir du fond de ses poumons et lui arrachait des grimaces de douleur. Lorsque qu'il se fut arreté, et qu'il faisait disparaitre rapidement son mouchoir de tissu dans sa manche, un observateur assidu aurait pu remarquer un mince filet de sang au niveau de la lèvre qui disparut d'un coup de langue.

"Excusez-moi, je suis un peu... malade. Je disais donc... vous me semblez bien jeune ! "


Dernière édition par Drazhar le Dim 24 Aoû - 20:40, édité 1 fois

_________________
Drazhar Sinalondë, Juge de l'Air, Chancelier du HCL.
avatar
Drazhar
Chancelier

Messages : 85
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 29
Localisation : Sur Pangéa!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Earanëa le Ven 15 Aoû - 18:55

Elle regarda d'un air amusé le préposé au Haut Conseil de la Loi qui semblait avoir une passion endormante pour l'emploi qu'il occupait. Elle l'observait sans rire un mot, un sourire qui en disait long sur son amusement. Il faut dire qu'il y avait tout de même quoi rire, surtout quand vous avez à peine seize printemps au compteur et que cela ne fait à peine quelques mois que vous avez retrouver la fascinante civilisation pangéenne, de laquelle vous aviez été tenue au loin, grâce à un frère refermé sur lui-même et haïssant tous les êtres vivants du monde, encore plus lorsqu'ils étaient de souche masculine et qu'ils s'approchaient un peu trop de sa cadette. Du plus discrètement qu'elle le pouvait, se hissant sur la petite pointe de ses ballerines de cuir blanches dissimulées par la longueur trainante de sa jupe, elle examinait chacun de ses gestes, par pure curiosité et aussi cherchant peut être à en savoir sur le monde de fonctionnement de l'institution à laquelle elle appartenait désormais. Mais il n'en fut rien, excepté que l'individu avait une langue bien pendue.

Elle le regarda faire, tirant sur une cordelette tout en débitant une histoire sur le Chancelier qui était pour elle un illustre inconnu, ou presque. En fait, sûrement car elle ne se souvenait pas que le charmant Méniarc elfique râleur mais tellement adorable, lui en ai parlé. Ce fut peut-être le cas, mais elle n'avait peut-être pas écouté, probablement trop occupée à découvrir ses nouveau pouvoirs qui commençaient à se développer. Reconnaissons qu'entre les palabres d'un Méniarc et de la magie, il est facile de se laisser séduire par la seconde plus que le premier, surtout quand bien des choses de la vie vous échappent encore. Lorsque le petit homme sembla se tourner vers elle, elle se redressa comme si de rien n'était et regarda autours d'elle, toute gênée d'avoir pu être prise sur le fait d'avoir fait preuve d'une curiosité déplacée. Surtout que feue sa mère lui avait souvent répétée étant beaucoup plus jeune, que cela n'était pas poli. Elle fut vite sortie de sa réflexion lorsqu'un autre individu fit une arrivée disons surprenante puisqu'elle ne s'y attendait pas. Elle laissa s'échapper un cri de surprise mais se reprit aussi vite qu'elle le put, arrangeant avec une nervosité anxieuse les plus imaginaires de sa tenue.
Et d'abord c'est vrai ça, il saute quoi le Chancelier?

Puisque apparemment c'est lui qui se trouve devant elle, elle va peut-être éviter de lui poser la question. Après tout, cela ne la regarde pas. Tout a fait Thierry! Cela ne nous regarde pas. Et puis il s'agit encore d'une enfant, inutile de la traumatiser; il y a un Méniarc qui s'en charge déjà assez comme ça. Mais disons que la réciproque est vrai aussi; du moins elle essaye fièrement de le faire tourner en bourrique, mais elle a encore du travail a accomplir. Elle pourra s'entraîner sur le Chancelier, il parait qu'elle a le droit...
Un peu timide, elle reste un peu en retrait et s'incline légèrement, sa dextre posée au niveau de son coeur.

Bonjour Messèr Chancelier... Merci de votre accueil... je... Elle plisse légèrement son nez aquilin.Excusez moi... C'est Earanëa.. Ou Ea si vous préférez...Essyltian est mon.. nom... dit elle en rougissant de son audace.J'espère etre digne de la charge qui m'a été confiée...
avatar
Earanëa

Messages : 4
Date d'inscription : 11/08/2008
Localisation : Ici, sûrement, ou peut-être ailleurs. Qui peut savoir?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Drazhar le Ven 15 Aoû - 1:05

Un employé du HCL assis derrière son bureau releva la tête brusquement à l'arrivée Earanëa. Ses yeux étaient rouges, et on pouvait noter quelques plis de sa manche imprimé sur sa joue. Il regarda la nouvelle venu l'air un peu bêta et comme s'il se rappelait soudain d'une chose importante, il lut rapidement le parchemin sur lequelle il s'était plongé dans une certaine réflexion.

"Enchanté, ma Dame, euh... Regard rapide vers le parchemin... Ma Demoiselle Essyltian, Juge suppléante de la Lumière. Je préviens le Chancelier qui arrivera au plus vite."

Derrière l'homme, deux cordelettes rouges étaient accrochées au mur, et leur prolongement s'enfonçait dans le plafond pour atteindre les niveaux supérieures. Sous chacune des cordelettes se trouvait un morceau de parchemin sur lesquelles était respectivement écrit "Chancelier" et "Prévot". L'employé tira sur la cordelette "Chancelier" à plusieurs reprises.

"Il ne sera pas long. D'habitude pour les Prétoriens j'appelle le Prévot ou le Chancelier selon disponibilité, mais pour un Juge Suppléant le protocole veut que se soit le Chancelier qui vous donne les clefs des salles auxquelles vous pourrez accéder."

Silence.

"C'est un Eolim qui sait se téléporter, mais ce sort ne marche que d'un endroit à un autre si le point où on veut aller est visible. On peut pas traverser le plancher quoi si vous voyez ce que je veux dire."

Autre silence.

"Mais bon, il fait vite parce qu'il connait un autre sort qui lui permet de courir vite, ou encore un autre qui lui permet de sauter...
-...et votre vie je la raconte?"

La nouvelle Juge Suppléante n'eut pas le temps de savoir quel genre de choses Drazhar pouvait sauter, car il fit irruption dans la salle en interrompant l'employé et lançant vers lui un regard sévère. Regard qui changea aussitôt lorsqu'il se posa sur Earanëa. Il la gratifia alors d'un sourire franc.

"Juge Suppléante Essyltian, bienvenue parmis nous ! Nous attendions votre venue."

_________________
Drazhar Sinalondë, Juge de l'Air, Chancelier du HCL.
avatar
Drazhar
Chancelier

Messages : 85
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 29
Localisation : Sur Pangéa!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Earanëa le Mer 13 Aoû - 20:45

Troisième couloir à gauche à partir de la seconde entrée, en passant par la droite après la fontaine en forme de dragon, puis escalier sud-sud-est, au troisième étage, puis quart de tour sur la gauche, non sur la droite, prendre la grande porte et continuer tout droit, de toute façon il n'y a pas trop le choix. Ensuite c'est tout au fond à gauche, puis encore à gauche et encore à gauche, puis porte de droite et premier escalier pour aller jusqu'au quatrième étage. Ou alors est-ce le second couloir sur la droite à partir de la troisième statue à l'effigie du Grand Faelug lumineux, en prenant la direction du nord-ouest afin d'emprunter la grande porte grise qui mène a un grand escalier tournant? Ou peut-être est-ce le premier escalier à gauche du couloir de droite mais après avoir emprunter la petite cours intérieure pour prendre ensuite l'escalier au nord ouest dans la grande salle du sud? Ou alors ce n'est peut-être pas ça. Ah si... il faut emprunter le petit chemin pavé à droite de la dixième statue et ensuite tourner sur la gauche mais en évitant de trop tourner à gauche parce qu'il ne s'agit pas de se tromper de chemins vu qu'il y en a deux au quasiment même endroit. Oui ça doit être ça. Mais il a dit quoi déjà le vieux bonhomme? Il ronchonnait tellement sous sa grande barbe grise qu'elle n'a pas vraiment saisi ce qu'il a bien pu lui raconter. Et vous pensez bien qu'elle ne lui aurait pas fait répéter, bien sur que non; primo parce que ça ne se fait pas; deuxio parce ça ferait croire qu'elle n'a pas écouté alors que ce n'est pas vrai; tertio parce que ça la ferait pas tout simplement; quarter, parce qu'elle est perdue et qu'elle ne saurait pas retrouver son chemin au milieu des immenses couloirs et des innombrables escaliers.

Alors elle erre comme si de rien n'était, en priant intérieurement le Majestueux qu'il veuille bien guider ses pas jusqu'au HCL ou qu'il envoie sur sa route un Lumen ou tout autre pur qui pourrait l'aider. Quoique pour la seconde solution, elle est tellement têtue et fière qu'elle préfère se perdre pendant des semaines et trouver son chemin toute seule. En même temps, on est têtue, obstinée et complètement irréfléchie, ou on ne l'est pas; il faut savoir ce que l'on veut. Pourtant ça serait quand même une judicieuse idée de demander une toute petite confirmation qu'elle a emprunté le bon itinéraire. Ca serait judicieux oui, mais non, elle ne le fera pas. Parce que - un peu dans le style de l'orangina rouge, mais c'est là une toute autre histoire dans tout autre temps qui n'a strictement d'ailleurs rien à voir. Bref' passons.
La démarche peut assurée au point de manquer de se prendre les pieds dans son long jupon sinople, elle continue d'avancer toujours à l'aveuglette jusqu'à ce que ô divin miracle, elle découvre qu'il y avait des pancartes fléchées. Mieux vaut tard que jamais, mais ça fait quand même un petit moment qu'elle tourne, retourne et reretourne. Mais finalement, après des pérégrinations assez fantastiques elle arrive enfin au bureaux où il lui avait été demandé de se rendre.
On prend une grande respiration et on s'annonce...


Bonjour... Je suis Earanëa Essyltian... On m'a demandé de venir ici suite à l'annonce du Concile blanc...
Elle serre nerveusement ses mains sur son giron et attend patiemment.
avatar
Earanëa

Messages : 4
Date d'inscription : 11/08/2008
Localisation : Ici, sûrement, ou peut-être ailleurs. Qui peut savoir?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accueil des Prétoriens

Message  Drazhar le Mar 6 Mai - 21:36

Ici pourront se présenter les candidats au poste de Prétorien, ainsi que les anciens Prétorien venant renouveller leur allégeance au HCL.

_________________
Drazhar Sinalondë, Juge de l'Air, Chancelier du HCL.
avatar
Drazhar
Chancelier

Messages : 85
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 29
Localisation : Sur Pangéa!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accueil des Prétoriens

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum